Slow Food : le respect des traditions culinaires

0

Slow Food est une organisation internationale, créée en 1989. Arrivée à Monaco 10 ans plus tard, son but est de lutter contre son ennemi juré numéro 1 : le « fast food ». Une association qui prône les traditions culinaires et la biodiversité.

L’association est présidée par Jean-Pierre Rous. Amoureux depuis petit des métiers de l’hôtellerie, c’est à 14 ans que cet homme s’est lancé dans cette branche. Alors qu’il n’était pas très assidu à l’école, il a évoqué son désir d’entrer à l’école hôtelière dès son plus jeune âge. « J’ai eu un réel déclic en entrant dans cette école. Trois ans après, je passai mon BTS ».

Slow Food, croit en une nouvelle gastronomie, indissociable de l’histoire, de l’agriculture et des différentes questions sociales ou écologiques. « Dans le monde, nous œuvrons pour protéger la biodiversité et préserver les traditions, tisser des liens entre producteurs et consommateurs sur les questions les plus urgentes concernant le système alimentaire actuel ».

Des milliers de personnes et 150 pays touchés

Slow Food œuvre depuis 25 ans et compte à son actif de nombreux projets internationaux, des campagnes et des évènements divers et variés. C’est une association ouverte à tous. Que vous soyez chefs, paysans, pêcheurs, enseignants ou consommateurs vous serez accueillis à bras ouverts au sein de l’association de votre pays. « La diversité de nos membres est l’une de nos plus grandes forces » affirme l’enseigne. Pour devenir membre il faut donner vie à la philosophie de Slow Food, être partisan de la biodiversité et amoureux des traditions culinaires.

Si vous aussi vous aimez la « bonne bouffe » et voulez défendre vos traditions culinaires aux côtés de grandes personnaités comme Alain Ducasse, Joël Robuchon ou encore Carlo Petrini, rendez-vous sur leur site internet pour adhérer à l’association.

Partager

Laisser un commentaire