Miró, un Catalan mis à l’honneur cet automne à Monaco

0

Il est de ces artistes dont l’aura fait le tour du monde… Joan Miró, né à Barcelone en 1893, en fait définitivement partie. Ce représentant emblématique du mouvement surréaliste a voyagé à Palma de Majorque, à New York et même au Japon pour trouver l’inspiration de ses chefs-d’œuvre.

Un tableau de l’artiste vendu aux enchères

Miró est sur le devant de la scène à Monaco, car un de ses tableaux a été généreusement offert dans un but caritatif par son petit-fils Joan Punyet Miró. L’œuvre a été vendue aux enchères le 24 septembre dernier lors du  Monte-Carlo Gala for Planetary Health, organisé par la Fondation Prince Albert II de Monaco. Afin de préserver la mémoire de ce peintre, sculpteur et céramiste d’exception, le Nouveau Musée National de Monaco organise jusqu’au 25 octobre une exposition.

“Miró, la peinture au défi”

L’exposition rend hommage à l’incroyable faculté de l’artiste de se réinventer sans cesse et d’explorer les méthodes picturales les plus diverses. On peut y contempler cinquante tableaux, trois sculptures et de nombreux collages et dessins, représentatifs de toutes les périodes de la vie de Miró. Un focus tout particulier est fait sur la création du ballet Jeux d’Enfants : Joan Miró a dessiné les décors et les costumes de ce spectacle de danse pour le compte des Ballets Russes de Monte-Carlo en 1932.

Mots clés >
Partager

Laisser un commentaire