“Les invités du fort” : lecture publique et western au programme

0

Le festival “Les invités du fort” bat son plein jusque début août : ne manquez pas cette occasion d’assister à des spectacles passionnants en toute gratuité. Le cadre ? Le charmant petit amphithéâtre du Fort Antoine, qui fête cette année ses 50 ans de programmation culturelle.

Des mots pour relater le confinement

Rendez-vous mercredi soir prochain pour une lecture publique proposée par la Fondation Prince Pierre. Le thème choisi est le confinement, encore bien présent dans tous les esprits. Vécue par la grande majorité d’entre nous comme une contrainte, cette période de séjour forcé chez soi a pourtant eu des effets bénéfiques sur l’inspiration des écrivains. Lors de cette soirée, la Fondation rendra hommage à de nombreux auteurs contemporains de talent, en lisant leurs textes écrits durant cette période. Jean-Christophe Rufin, Tahar Ben Jelloun, Paule Constant, Marc Lambron… que du beau monde !

“Le plus grand western de tous les temps”

Plutôt friand de cinéma que de littérature ? Réservez votre soirée du vendredi pour assister à la projection de “La Prisonnière du désert”, un des chefs-d’oeuvre de John Ford. Sorti en 1956, ce western iconique met en scène Nathalie Wood et John Wayne au cœur du Texas, juste après la guerre de Sécession. Il est même considéré par l’American Film Institute comme “le plus grand western de tous les temps”, c’est dire… Juste avant la projection du long-métrage, l’Institut Audiovisuel de Monaco dévoilera des images d’archives fascinantes, dont notamment certaines du Fort Saint-Antoine.

N’oubliez pas de retirer votre place en avance à la billetterie au théâtre Princesse-Grace. En effet, en raison de la situation sanitaire actuelle, le nombre de spectateurs est limité pour chaque spectacle. On rappelle également les consignes de bon sens : port du masque et distanciation sociale !

A 21h30 le mercredi 15 juillet et le vendredi 17 juillet. Fort Antoine, avenue de la Quarantaine, 9800 Monaco

Mots clés >
Partager

Laisser un commentaire