Le Pass Zou Télétravail pour vos déplacements en train à Monaco

0

On le sait : plus de 40 000 azuréens viennent travailler tous les jours à Monaco. Si certains viennent en voiture, beaucoup choisissent de prendre le train afin de ne pas se retrouver coincé dans les embouteillages. En plus de désengorger les routes, choisir le réseau ferroviaire permet d’alléger son empreinte carbone et bien souvent de faire des économies. Mais la situation sanitaire inédite que nous traversons bouleverse la donne chez les usagers…

Le télétravail devient la norme

Les recommandations de l’État monégasque comme celles de l’État français sont très claires pour les entreprises : il faut privilégier le télétravail pour éviter la propagation du COVID-19. A Monaco, de nombreuses sociétés ont fait le choix d’alterner les jours de présence de leurs différents salariés au bureau. Ainsi, certains travailleurs sont invités à venir un ou deux jours par semaine au travail et exécutent leurs missions à domicile les autres jours de la semaine. Cela pose un problème d’ordre financier pour ceux qui prennent le train tous les jours et qui avaient souscrit un abonnement Pass Zou. Ce dernier n’est plus vraiment rentable lorsqu’il est utilisé de manière périodique et non quotidienne.

Un pass train adapté à la situation

Devant les réclamations de ses usagers, la SNCF a réglé le problème en créant un nouvel abonnement, le Pass Zou télétravail. Ce forfait permet d’acheter une carte de 20 ou 30 trajets, utilisable n’importe quand et rechargeable à l’infini. L’usager fait ainsi une économie de 60 % pour le forfait 20 voyages et de 70 % pour le forfait 30 voyages. On peut acheter ces Pass Zou télétravail sur le site de la SNCF, aux guichets ou aux bornes automatiques.

Reste à voir si le trafic des TER sera à la hauteur des attentes des usages à la rentrée prochaine, sans retard ni annulation de train. La SNCF a assuré récemment dans un communiqué que la circulation ferroviaire devrait être assurée sans problèmes.

Mots clés >
Partager

Laisser un commentaire