Djokovic revient en grande forme !

0

La reconstruction du Djoker est bien en marche !

Mercredi, le Serbe est encore monté d’un cran en livrant sans doute son meilleur match de l’année pour écarter Borna Coric un des joueurs en forme de cette saison (7-6(2), 7-5). Il a été testé dans tous les compartiments sur ce court Rainier III : physiquement, dans le jeu et surtout dans la tête car il lui a fallu 10 balles de match pour boucler l’affaire !

Devant une foule conquise et accrochée aux sièges sur chaque point, vibrant en communion avec les deux joueurs, que c’était bon de revoir le Djokovic qu’on connaît !

« Je suis évidemment très content de gagner en deux sets mais c’était vraiment une très grande bataille avec Borna qui est une très bonne personne, un bon ami, un joueur très talentueux avec beaucoup de potentiel », a confié Djokovic en français sur le court Rainier III après cet énorme mano a mano.

« Il joue un jeu très similaire au mien, c’était un peu comme être face à un miroir, donc oui ça a été un combat jusqu’à la dernière balle.pf2_7557-800x390

C’est un des plus grands tournois du monde donc c’est normal de ne jouer que les plus grands joueurs du monde. »

Et ce qui est redevenu normal, c’est de le voir lâcher des aces aux meilleurs moments, claquer des coups droits décroisés en mode PlayStation et tenir encore et encore à l’échange.

Parce que mercredi, il n’y a pas que la victoire qui va faire énormément de bien à la confiance en reconstruction du Serbe, il y a aussi la manière.

Il a été d’un calme olympien quand tout semblait jouer contre lui et il a développé la base de son jeu, celle qui lui a permis de décrocher douze titres du Grand Chelem : prise de balle précoce, longueur, intensité.

Dans le premier set d’abord quand il a dû sauver deux balles de set à 5-5 (merci Coric pour le coup droit penalty raté sur la deuxième) alors qu’il avait mené 4-1, et puis évidemment dans le second quand deux balles de match lui ont échappé au retour à 5-3, puis sept sur son service à 5-4 avant qu’enfin il réussisse à faire plier Coric.

Par moments, il s’est peut-être demandé s’il n’avait pas eu tort de jouer les mentors pour le gamin il y a quelques années ! Le voilà désormais qualifié pour un nouveau grand duel face à l’Autrichien Dominic Thiem. Le show monte en pression.

Novak Djokovic rejoint Thiem en huitième de finale.

pf2_7557-800x390 

Partager

Laisser un commentaire