Découvrez les secrets de l’orgue

0

Instrument méconnu du grand public, l’orgue offre des émotions musicales intenses. Les illustres Bach et Mozart le considéraient même comme “le roi des instruments”, c’est dire. Monaco rend hommage à ce véritable orchestre condensé lors du Festival international d’orgue chaque année.

Le festival de l’orgue maintenu

En 2020, la situation sanitaire présageait une annulation pure et simple du Festival international d’orgue. Heureusement, les organisateurs ont annoncé récemment que l’événement était maintenu, pour le plus grand plaisir des amoureux de musique classique. Il sera toutefois réduit, avec un peu moins de rendez-vous prévus du 23 août au 6 septembre. Toutefois, l’entrée est gratuite et ouverte à tous au sein de la Cathédrale de Monaco : il serait dommage de ne pas en profiter !

Une programmation riche

Six dates sont prévues pour découvrir ou explorer plus avant la beauté et la richesse du passé de l’orgue. Le Festival débutera le 23 août par une conférence de Roland Galtier sur le thème “Étudier, construire, restaurer des orgues, le rôle du maître d’œuvre”. La musicienne Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin et les récitants Pierre-Marie Escourrou et Pauline Choplin interpréteront ensuite la très belle oeuvre Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran d’Éric-Emmanuel Schmitt. Le 30 août, le public pourra poser toutes ses questions aux artistes. Le soir même, place au concert In Memoriam de Rolande Falcinelli par Pascale Mélis, Yves Castagnet et Philippe Brandeis à l’orgue et Élise Battais à la flûte.

On termine le 6 septembre avec la conférence de Claude Passet sur le thème « L’orgue à Monaco, XVIe – XXIe siècles », puis par un ciné-concert de Fritz Lang réinterprété en totale improvisation par Jean-Baptiste Dupont à l’orgue.

 

Mots clés >
Partager

Laisser un commentaire