Brad Butterworth s’offre la 12e Palermo-MonteCarlo

0

C’est à 22h00, dans la soirée de mardi à mercredi que Rambler 88, barré par Brad Butterworth, a coupé, le premier, la ligne d’arrivée de la 12e Palermo-Montecarlo. Ce sloop de 27 mètres, déjà vainqueur des Voiles de Saint Barth en 2015 et 3e de la Rolex Sydney-Hobart la même année, rallonge ainsi son palmarès.

Comme il le pressentait avant le départ et en raison des conditions météorologiques de vent contraire au près serré rencontrées sur le parcours pour la tête de la flotte, le Néo-zélandais, quadruple vainqueur de l’America’s Cup, ne parvient pas à battre le record de vitesse de l’épreuve. Il avait été établi l’an dernier par le maxi de 100 pieds Esimit Europa 2 en 47 heures, 46 minutes et 48 secondes.

Après un beau départ groupé, donné dimanche dans le Golfe de Mondello, avec une petite brise de 7 à 8 nœuds de vent, les concurrents ont ensuite rencontré des conditions musclées, à l’approche de Porto Cervo avec 25 noeuds établis. Des conditions météorologiques qui ont contraint sept équipages à l’abandon, à l’instar de Ville de Genève, alors troisième ou Extra 1 à Massimo Barranco, vainqueur de l’épreuve en 2015. Les prochaines arrivées sont attendues dans la journée, avec notamment celle du voilier monégasque futuriste Infinity, le seul monocoque à foil produit en série, appartenant à Gordon Kay, actuellemement en 4e position.

La remise des prix est programmée ce vendredi 26 août à 19h30 au Yacht Club.

Partager

Laisser un commentaire