Monaco à la 17ème réunion des parties à la CITES (CoP17)

0

Une délégation monégasque, conduite par Mme Isabelle Rosabrunetto, Directeur Général du Département des Relations Extérieures et de la Coopération, participe à la 17ème réunion des parties à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), qui se tient du 24 septembre au 5 octobre 2016, à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Le 23 septembre, Isabelle Rosabrunetto a pris part à la Ministérielle Lekgotla, réunion d’introduction à la CoP17, dont le thème principal portait sur le rôle à jouer par la CITES dans la mise en œuvre des Objectifs de Développent Durable (ODD), avec une sensibilisation sur le braconnage et le trafic illégal d’espèces protégées. Cette 17ème réunion a rassemblé de nombreux Ministres et dirigeants d’Etats Parties à la CITES ainsi que des Directeurs de Conventions et Agences internationales œuvrant en faveur de la préservation de l’environnement.

A cette occasion, le Directeur Général du Département des Relations Extérieures et de la Coopération a rappelé l’engagement personnel de S.A.S. le Prince Souverain dans la préservation de la biodiversité ainsi que Son souhait de faire entendre la voix de Monaco dans les instances internationales pour la mise en œuvre des ODD, notamment les 14 et 15. Isabelle Rosabrunetto a également insisté sur l’urgence de lutter contre le commerce illégal des espèces sauvages, qui menace non seulement les écosystèmes, mais également porte atteinte au développement économique et à la sécurité des Etats. En appelant à la collaboration internationale, elle a salué les initiatives regroupant différents acteurs mondiaux (UNODC, Organisation Mondiale des Douanes, CITES, PNUE, Banque Mondiale et Interpol), telles que le Consortium International de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages (ICCWC). Enfin, Isabelle Rosabrunetto rendu hommage à ceux qui œuvrent chaque jour au péril de leur vie, avec courage et détermination, afin de protéger cette biodiversité.

Partager

Laisser un commentaire