1996, une année apocalyptique pour la F1 à Monaco

0

par Johanna Faraut

La course de Formule 1 de 1996 a été classée « apocalyptique ». Il faut dire qu’avec seulement 3 pilotes qui franchissent la ligne d’arrivée, il ne pouvait pas en être autrement. La raison de cette catastrophe ? Une pluie battante et une piste détrempée.

Le cataclysme commence dès les tours d’essais où deux pilotes détruisent leur monoplace. Les 20 pilotes restants font vrombir leur fusée sur la ligne de départ, déterminés et sans crainte. Pendant que l’ambiance bat son plein, comme à tout grand prix, la course est lancée.
La détermination des champions tombe bien vite dans leurs chaussettes, puisque 5 d’entre eux sont contraints d’abandonner leur véhicule … et la course. Le désastre ne fait que s’accélérer au fil des tours. Les pilotes abandonnent ou détruisent leur véhicule contre les rambardes.
Le damier de la ligne d’arrivée ne sera écrasé que par trois pilotes : Olivier Panis (Ligier), David Coulthard (McLaren) et Johnny Herbert (Sauber).

Finalement, cette course qui a marqué grand nombre d’esprit, est aussi restée gravée dans celui du français. Olivier Panis, a remporté la seule et unique victoire de sa carrière !

Revivez la course folle :

Partager

Laisser un commentaire