Point sur la situation sanitaire des Jardins d’Apolline

0

Jean Castellini, Conseiller-Ministre des Finances et de l’Economie, Didier Gamerdinger, Conseiller-Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Cyril Gomez, Directeur Général du Département de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, Rémy Rolland, Administrateur des Domaines et Alexandre Bordero, Directeur de l’Action Sanitaire, ont reçu les journalistes pour évoquer les recommandations sanitaires liées à l’utilisation de l’eau par les résidents des Jardins d’Apolline.

Des phénomènes d’eau colorée ont été constatés par les résidents. La Direction de l’Action Sanitaire a fait effectuer de nouvelles analyses par un laboratoire indépendant étant précisé que des contrôles étaient réalisés régulièrement depuis juillet 2016.

Jusqu’alors ces analyses n’avaient pas révélé de non-conformité susceptible d’entrainer un risque pour la santé des occupants.

Très récemment, les services sanitaires ont reçu le compte rendu du laboratoire sur les derniers prélèvements effectués avec des taux de fer dépassant ceux fixés par les normes sanitaires pour la potabilité, tout en restant en-dessous des limites de toxicité aigüe.

Aucun cas d’intoxication n’a été constaté.

Cependant, il a été décidé d’appliquer le principe de précaution. Aussi, est-il recommandé aux habitants de la résidence de ne plus consommer l’eau du robinet sauf pour l’hygiène corporelle et l’entretien domestique.

De gauche à droite : Rémy Rolland, Administrateur des Domaines, Alexandre Bordero, Directeur de l'Action Sanitaire, Didier Gamerdinger, Conseiller-Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Jean Castellini, Conseiller-Ministre des Finances et de l'Economie et Cyril Gomez, Directeur Général du Département de l'Equipement, de l'Environnement et de l'Urbanisme. ©Direction de la Communication / Manuel Vitali

De gauche à droite : Rémy Rolland, Administrateur des Domaines, Alexandre Bordero, Directeur de l’Action Sanitaire, Didier Gamerdinger, Conseiller-Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Jean Castellini, Conseiller-Ministre des Finances et de l’Economie et Cyril Gomez, Directeur Général du Département de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme.
©Direction de la Communication / Manuel Vitali

Ainsi, un certain nombre de mesures vont être mises en place immédiatement pour pallier le désagrément occasionné :

– distribution généralisée de packs de bouteilles d’eau de source ;
– installation d’un système de filtration individuel dans chaque appartement ;
– poursuite des contrôles de la potabilité et communication des résultats aux résidents ;
– réduction du loyer à hauteur de 15% par mois avec effet rétroactif au 1er juin 2017 ;
– pour les titulaires d’un Contrat Habitation Capitalisation, un abattement équivalent à 15% du loyer sera déduit des acomptes de charges.

A plus long terme, les travaux de réfection générale des canalisations (tels que présentés aux résidents lors d’une réunion le 26 avril 2017) seront poursuivis.

Partager

Laisser un commentaire